Récupérer son bien-être après un burn out n’est pas une chose facile. Car lorsque vous vous êtes épuisée dans une entreprise soumise au stress, corps et mental doivent retrouver leur énergie. Ainsi, comprendre les causes et les solutions pourront vous aider à retrouver l’équilibre nécessaire pour retrouver votre bien-être.

Reconnaître le burn out

Comprendre les signes du burn out

Pour commencer, vous devez savoir que burn-out se manifeste par 4 signes qui correspondent aux signes du stress chronique. Je l’ai d’ailleurs déjà abordé dans l’article précédent. Beaucoup de gens éprouvent du stress sans reconnaître ses signes. Il est logique que lorsque vous ignorez la réalité de quelque chose, vous risquez de retrouver pris au piège. Ce qui explique pourquoi beaucoup de salariées ne réagissent pas de la même façon.

Accepter la situation

Pour récupérer après un burn out, vous devez comprendre que vous ne vivez pas simplement une fatigue passagère, mais une accumulation de stress. Ce stress affecte non seulement votre corps, mais aussi votre mental.

Avant de vous expliquer comment récupérer, vous devrez accepter cette phase désagréable, tout en écoutant vos émotions et ressentis. Pour être honnête, vous passerez inévitablement par plusieurs émotions comme le déni, la culpabilité, la peur, la tristesse ou encore l’angoisse de retourner au travail.

Trouver les causes du burn out pour retrouver son bien-être

Faire une introspection

En effet, l’introspection consiste à vous observer, vous analyser vos peurs, vos angoisses, de mieux les comprendre pour ainsi trouver des solutions.

  • Trouver les causes sous-jacentes du burnout est essentiel pour surmonter cette épreuve.
  • Quels facteurs ont fait apparaître ce burn out ?
  • Quels facteurs ont accéléré la survenue du stress au travail ?
  • Depuis combien de temps ce stress dure ?

Identifier les facteurs prédisposant

Pour cela, allez devoir identifier les facteurs prédisposant (liés à votre histoire personnelle)

  • Vécu difficile
  • Pression de la réussite
  • Perfectionnisme
  • Peur de l’échec

Lesquels vous concernent ?

Identifier les facteurs précipitant

Ensuite, vous devrez identifier les pressions qui ont accéléré le processus (liés à votre environnement)

  • Pression sociale : études stressantes, environnement amical stressant
  • Pression familiale : relations conflictuelles, manque de communication, charge mentale
  • Pression professionnelle : conflits entre collègues, concurrence, problèmes de communication, manque de confiance, manque de moyens…

À mesure que vous allez répondre à ces questions, vous réussirez à trouver les causes profondes de cet épuisement. De ce fait, vous pourrez aisément passer à l’étape 3 : mettre en place des stratégies pour retourner au travail sereinement.

Le burn out, une occasion de se retrouver avec soi-même

La reconstruction

En règle générale, le travail cité précédemment prend plusieurs mois. Raison pour laquelle retourner au travail après un burn out prend du temps.

En effet, le burn out n’a pas eu que des conséquences sur le corps, il a aussi eu des effets négatifs sur votre vie dans son ensemble.

Vous perdez toute confiance dans vos capacités, la culpabilité vous suit et vous avez beaucoup de mal à rebondir après cette période difficile.

Souvenez-vous : si ce stress que vous trainiez était chronique, c’est que ces causes l’étaient aussi.

Prendre de nouvelles résolutions

Après cette expérience difficile, l’objectif est d’aller de l’avant, de tirer des leçons positives du passé, avoir la volonté de voir votre vie positivement.

Récupérer après un burn out se devra se faire en 5 étapes clés :

  1. Reprenez une nouvelle hygiène de vie : sommeil, activité physique et alimentation seront vos alliés pour retrouver votre vitalité !
  2. Redéfinissez vos priorités : trouvez de nouveaux centres d’intérêt en dehors du travail et apprenez à profiter pleinement de chaque moment.
  3. Réorganisez votre vie selon vos aspirations et vos besoins : considérez le repos comme faisant partie intégrante du travail et lâchez prise sur ce que vous ne contrôlez pas
  4. Mettez en place des projets en dehors de votre travail
  5. Établissez des Limites Saines pour préparer le retour au travail

Conseil bonus

Fixez des heures de travail raisonnables et respectez-les ! Ne vous laissez pas submerger par les demandes constantes de votre travail. Apprenez à prioriser vos tâches et à déléguer lorsque cela est possible. En établissant des limites claires entre votre vie professionnelle et personnelle, vous pouvez réduire le stress et prévenir la récidive.

Si vous souhaitez recevoir des conseils personnalisés pour cultiver votre bien-être au travail et surmonter le burnout, inscrivez-vous dès maintenant à la newsletter Burn Out Au Bien-Être.

Restez informé des dernières actualités en matière de gestion du stress et de bien-être pour une vie professionnelle plus équilibrée.

Pour conclure

Après avoir surmonté le burnout, il est temps de se reconstruire. Redéfinissez vos priorités, trouvez de nouveaux centres d’intérêt en dehors du travail et apprenez à profiter pleinement de chaque moment. Réorganisez votre vie selon vos besoins et vos valeurs, et rappelez-vous qu’il est essentiel de prendre du temps pour vous-même.

Évidemment, retrouver son bien-être après un burn out demande du temps et beaucoup d’investissement émotionnel. C’est la raison pour laquelle j’ai créé un coaching personnalisé qui vous aidera durant ces différentes étapes.

Si vous souhaitez approfondir ces stratégies et développer un état d’esprit positif pour votre bien-être au travail, vous pouvez prendre rendez-vous pour un premier entretien en gestion du stress dès maintenant.

Pour terminer, si cet article vous a plu, ne manquez d’écouter l’épisode 34 du podcast sur le sujet « Comment surmonter le burn out et retrouver le bien-être ? » qui vous aidera à y voir plus clair !

J’espère que ces conseils vous aideront à préparer votre retour au travail !

Prenez soin de vous

Mabé

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *