Avez-vous déjà ressenti des déséquilibres dans votre corps ? 

Des moments où votre alimentation, votre énergie et votre bien-être semblaient totalement hors de propos ? Dans cet article, nous explorons une perspective globale : la naturopathie en tant que complément essentiel à la médecine conventionnelle pour atteindre l’équilibre et la santé optimale. Plongeons dans les concepts clés et découvrons comment identifier et gérer les déséquilibres pour une vie épanouissante.

Quels sont les concepts de base en naturopathie ?

 

Autrefois, les personnes se « soignaient » avec des remèdes naturels.

La naturopathie est appelée par l’OMS « Médecine traditionnelle occidentale ». La médecine traditionnelle occidentale a pour objectif d’engendrer les effets d’équilibre au niveau du corps lorsque ces derniers se retrouvent en difficulté à cause d’une hygiène de vie déséquilibrée. 

Les personnes se soignaient au naturel auparavant, car ils ne pouvaient pas faire autrement. 

Le savant Arabe Ibn Al Qayyim s’appuie d’ailleurs sur cette notion d’équilibre. 

La naturopathie, c’est la maîtrise des procédés naturels à l’origine de l’homéostasie. Elle enseigne à chaque personne les règles de fonctionnement de son corps et lui apprend à en prendre soin de façon naturelle.

En parallèle, les progrès scientifiques a permis à ce jour d’affirmer ou infirmer certains concepts. Seules les règles entrainant un changement positif à l’origine d’un bien-être ont été retenues dans cet article. 

La naturopathie est concernée par cette notion d’équilibre comme pilier fondamental de la santé. Pour atteindre cet équilibre, elle se concentre sur deux aspects clés.

 

Comment ?

 

 

  • La compensation des manques : la naturopathie identifie les domaines dans lesquels nous manquons d’équilibre, que ce soit émotionnellement, physiquement ou socialement, et vise à les corriger. Par exemple, une hydratation insuffisante peut mener à la déshydratation, tandis qu’une surhydratation peut entraîner des problèmes rénaux.
  • La diminution des excès : tout comme les manques, les excès peuvent perturber notre équilibre. Des excès alimentaires ou émotionnels peuvent mener à des problèmes tels que l’obésité, le diabète (dans le cadre des excès alimentaires) et même l’anxiété et la dépression dans le cadre d’un stress chronique. 

Pour maintenir un équilibre, la naturopathie encourage la préservation de la santé en évitant les éléments nuisibles, en adoptant des habitudes alimentaires saines et en gérant les émotions. 

C’est une approche personnalisée permettant à chacun de comprendre ce qui lui est nuisible et de se préserver.

 

 

Comment identifier les causes des déséquilibres et mettre en place des actions ?

 

 

L’une des principales raisons pour lesquelles les déséquilibres surviennent est la méconnaissance.

Nous pouvons méconnaître les effets néfastes des aliments que nous consommons, les besoins spécifiques de notre propre corps et les règles élémentaires d’hygiène de vie.

Ces déséquilibres, qu’ils soient alimentaires, émotionnels ou physiques, peuvent avoir des conséquences sur le long terme.

Le corps humain fonctionne selon le principe d’homéostasie, qui maintient l’équilibre dans tous les aspects biologiques.

Cependant, si nous ne prêtons pas attention à notre équilibre, des problèmes de santé peuvent émerger. La naturopathie intervient ici en aidant le corps à rétablir son homéostasie par des approches naturelles, en complément d’un suivi médical adapté à l’état de santé de la personne.

 

En pratique, comment ça se passe ? 

 

 

Pour préserver la santé, il est essentiel d’évacuer les excès et de compenser les manques.

  • Les excès, qu’ils soient alimentaires, émotionnels ou biologiques, doivent être éliminés pour maintenir l’équilibre. Cela peut être réalisé à travers diverses méthodes naturelles telles que l’activité physique, la diète et le jeûne
  • Les manques, identifiés par les carences, doivent être compensés par une alimentation équilibrée, des compléments alimentaires (avec l’avis d’un professionnel) ou, dans certains cas, des traitements médicaux (supplémentation en fer par exemple)

Ainsi, l’évacuation des excès et la compensation des manques contribuent à maintenir l’homéostasie corporelle et, par conséquent, la santé.

 

Conclusion

 

En somme, la naturopathie offre une perspective puissante sur la santé et l’équilibre. Elle complémente la médecine conventionnelle en proposant une approche holistique pour maintenir l’équilibre dans tous les aspects de notre vie.

En comprenant les fondements de la naturopathie, en identifiant les causes de nos déséquilibres et en adoptant des méthodes pour préserver la santé, nous pouvons vivre une vie plus épanouissante et en meilleure santé.

N’oublions pas que notre bien-être dépend de notre engagement à comprendre et à agir pour préserver notre santé, à commencer par notre environnement

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *